Ubbo, Beam et Double: quand le robot n’est autre que vous

 

Ces trois robots de téléprésence d’ors et déjà disponible à la vente, vous permettent d’être là sans être présent, ou d’être présent sans être là. Et là vous me dîtes c’est quoi l’embrouille ? Mais non enfin, je vous explique tout.

 

Qu’est-ce que la téléprésence exactement ?

 

Le terme téléprésence fait référence à plusieurs techniques qui permettent à une personne d’avoir l’impression d’être présent. De donner l’impression d’être présent, ou d’avoir un effet à un endroit autre que leur emplacement réel.-Wikipédia

 

Entre la téléconférence et la télérobotique, ces robots vous permettent de simuler votre présence en vous offrant les bases d’une bonne communication visuelle et auditive. Ainsi que la capacité de se mouvoir à une vitesse adéquate dans l’espace; car c’est tout simplement vous qui commandez le robot. Et ce dans l’environnement de votre interlocuteur.

 

beam-robot
Le robot de téléprésence par Awabot, Beam.

Ils sont utilisables partout et pour tout

 

Ces robots trouvent leur place aussi bien dans le monde de l’entreprise et de l’éducation, que dans la sphère familiale.

 

  • Dans l’entreprise: Ils rendent la vie des personnes handicapées plus facile en limitant leurs déplacements. Idem pour un entretien d’embauche qui peut désormais se dérouler malgré la distance tout en faisant visiter la compagnie aux futures employés. Saviez-vous que Philippe Starck ne s’en prive pas ? Sur le site d’Awabot il confie qu’il ne se rend plus à son bureau depuis que son robot de téléprésence le remplace. Sans compter que l’on fait quand même du bien à la planète quand on participe à une réunion sans avoir besoin de prendre sa voiture.
  • À l’hôpital et en maison de retraite: Nul besoin d’un dessin pour comprendre le rôle clé que peut jouer un tel robot dans ces lieux ! Il est plus facile de rendre visite à ses proches. De plus il peut s’avérer être un bon outil pour les professionnels de la santé en permettant l’intervention rapide de spécialistes auprès du personnel soignant.
  • À l’école: Mais pourquoi donc cette technologie n’arrive que maintenant ? On aurait tous aimé être à l’école sans être à l’école pas vrai ! Mais plus sérieusement les robots de téléprésence permettent aux enfants hospitalisés ou atteints de maladie de pouvoir se rendre en classe et de suivre les cours comme s’ils y étaient. Et puis cela dépoussière les cours par correspondance en leur redonnant un peu de modernisme.
  • Et puis à la maison ! Quoi de plus beau que de recevoir sa famille chez soi ou de rendre visite à son grand-père alors qu’il vit au Mexique.

Au début de cet article je vous faisais part de trois robots de téléprésence (dont deux sont français s’il vous plaît), passons-les maintenant au crible.

 

BEAM d’Awabot (photo ci-dessus)

 

D’une hauteur d’1 mètre 35, Beam est fait pour s’adapter à une taille assise. Il dispose de deux caméras, de quatre micros anti-bruit et d’une autonomie de deux heures de vidéo. Son écran LCD 10″ est ce qui le différence des deux autres robots de téléprésence présents dans cet article. Car contrairement à ces derniers Beam inclut tout et ne nécessitent donc pas l’utilisation de votre tablette ou de votre smartphone comme écran servant à la visioconférence.

 

Comment ça marche (ou plutôt roule) ?

 

Supposons que c’est votre grand-père vivant au Mexique, qui a en sa possession le robot de téléprésence qui vous permet de lui rendre visite quand vous le souhaitez.

Il vous suffira donc de créer votre compte sur le site du concepteur puis de télécharger le logiciel BEAM si vous utilisez un ordinateur pour vous connecter; ou l’application Beam disponible sur Androïd et iOS. Puis vous vous y connectez avec votre adresse e-mail et mot de passe créés lors de l’inscription sur le site.

Apparaîtra alors sur votre compte le robot Beam se trouvant chez votre grand-père, et éventuellement tous les autres robots auxquels vous êtes liés et leurs localisations. (Si vous n’êtes pas le propriétaire du robot la personne qui l’est vous donnera les droits d’accès au préalable).

Pour se déplacer dans la peau du robot c’est très simple: grâce aux flèches du clavier, souris ou trackpad. Il est aussi possible de gérer le volume de sa voix diffusée par le robot. Pour mettre fin à la session il suffit de se rapprocher de la base du robot et d’appuyer sur la touche P si vous êtes sur un ordinateur. Ainsi Beam regagnera tout seul sa base pour se recharger.

 

Le truc sympa

Awabot nous permet de faire un essai gratuit de leur robot de téléprésence en s’inscrivant sur leur site. Si cela vous intéresse cliquez sur oui je veux être un robot. Cela me tenterait bien moi aussi !

 

Ubbo de Axyn

 

telepresence

 

 

 

 

 

 

Le robot de téléprésence de Axyn issu d’une jeune start-up est imbattable niveau prix: 990 euros, quand d’autres robots de même catégorie peuvent grimper jusque dans les 2000 et au-delà. Bien sûr, vous devez vous munir de votre propre tablette car celle-ci n’est pas incluse. Ubbo dispose d’une autonomie de 4 heures, et d’une journée s’il reste en veille. Il détecte les obstacles, les chutes, et est open source. On le pilote grâce à un navigateur. Il me plaît pour son design blanc et frais, mais ça c’est personnel !

 

 

 

 

 

Double de Double Robotics

 

double-domestique

 

Le dernier robot de cet article est Californien, et faut dire qu’en le voyant comme ça on se demande comment il tient debout. Double se différencie par sa base particulière dotée d’un contrôle de stabilité latérale pour l’absorption des chocs tels que les bosses ou les fils électriques traînant au sol.

 

 

aide-robotique

 

Un iPad récent est conseillé

 

Il n’y a pas d’écran ou de tablette incluse. Pour jouir pleinement de Double il est recommandé d’utiliser un iPad Air 2 ou un iPad Pro. Les anciens étant de trop faible qualité ou ne disposant pas de caméra comme la première génération d’Ipad.

De plus, Double peut s’agrémenter d’une caméra performante de 150 degrés, ce qui augmente le champ de vision de 70% de chaque côté.

 

Hauteur réglable

 

L’utilisateur qui manipule le robot peut régler sa hauteur de vue de 1m19 à 1m50. Plutôt pratique lorsque l’on veut s’adapter à son interlocuteur !

Double fonctionne aussi avec son application du même nom. Son autonomie est de 8 heures et la batterie même de Double permet de charger l’iPad, elle est pas belle la vie ?

Eux aussi proposent un essai gratuit donc vous n’avez plus qu’à dire oui je veux être un robot Américain..!

Pour conclure, la petite astuce toujours utile: accrochez votre propre pull sur votre robot de téléprésence et vous serez bel et bien là !

 

robot-a-domicile-assistance

 

 

Une pensée sur “Ubbo, Beam et Double: quand le robot n’est autre que vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *